Réhabilitation vallée du Conroy

 

cliquer ici pour visionner document vidéo sur la réhabilitation de la vallée

Courant 2014 l'exploitation du crassier  sera terminée. Une remise en état du site est prévue. A ce jour le recyclage des boues de hauts fourneaux n'est pas résolu mais des solutions de sécurisation sont prévues.  

Une opportunité se présente de redonner à cette vallée son cachet d'antan !

Rappel

Le crassier :

Ce crassier a été constitué par l'apport de laitier des hauts-fourneaux de Joeuf et de Moyeuvre, du début du XXème siècle jusqu'aux environs des années 1970. Les principales dimensions du crassier sont : longueur : 4000 m, largeur : 250 m, hauteur : 60 m. ". L'exploitation du crassier consiste à transformer le laitier en différents produits : gravillons, gravillons lavés, autocompactant etc... C'est toute la vallée du Conroy, qui s'étend de l'auberge du Près au Cerf (site de Pérotin) à Moyeuvre-Grande, qui s'est ainsi vue défigurée par ce crassier.

Les bassins  à boue :

Trois bassins à boue (propriétés d'Arcelor Mital) longent le Conroy à l'entrée du village (en venant de Neufchef). Le plus important est d'un volume de 17 000m3. A ce jour aucune fuite n'est détectée. Toutefois les risques d'affaissement miniers existent à ces endroits et il serait dommageable de voir le Conroy et par conséquent l'Orne et la Moselle pollués en cas de problème. Une pollution serait également dommageable à la nappe phréatique.

Cela fait plus de 40 ans que ces bacs existent et à ce jour aucune solution n'a été trouvée pour recycler les boues ...

Le Conroy :

Le Conroy naît sur le territoire de la commune mosellane de Boulange dans une région couverte de bois. Après un parcours de plus de 20 kilomètres, il se jette dans l'Orne (rive gauche) à Moyeuvre-Grande, après avoir longé les prairies de Pérotin, le crassier, et traversé le village de Moyeuvre-Petite. A ce jour aucune trace de pollution n'est à signaler.

Le site de Pérotin

Depuis la dissolution récente du syndicat mixte de Pérotin, l'entière gestion du site incombe à la commune de Moyeuvre-Petite. Dans un souci d'économie et conformément aux accords passés entre la commune et l'aubergiste ce dernier entretient et sécurise le site.

 

Etat des lieux :

Lorsque l'exploitation du crassier cessera, juste retour des choses, la vallée et le ruisseau devront retrouver au fil du temps leur charme d'autrefois ; c'est pourquoi, des élus de Moyeuvre-Petite, ont procédé à un état des lieux, en parcourant le chemin qui reliait le village au site de Pérotin (chemin encore aujourd'hui interdit au public par mesure de sécurité), en traversant le crassier sur toute sa longueur en portant un intérêt particulier pour les bacs à boue. Les terrains qui constituent le crassier sont encore aujourd'hui déclarés inconstructibles (PPRM).

Sur un peu moins d'un tiers de sa longueur le chemin s'avère praticable à tout randonneur, mais les deux tiers restant sont envahis par une végétation dense, qui nécessiterait de gros travaux de mise en état pour qu'il soit véritablement accessible.

Les élus ont pu constater la clarté de l'eau du Conroy qui n'est pratiquement pas encombré de déchets. Ils ont pu y apercevoir des truites, des canards et des hérons, des traces de gibier : preuve s'il en est de la qualité de l'eau (confirmée par des analyses). La végétation semble particulièrement intéressante à étudier en effet le plan paysage de la CCPOM, dans son chapitre sur les ruisseaux de la communauté de commune, met en évidence l'intérêt écologique de préserver et revitaliser cette section de la vallée du Conroy.

Le crassier offre un paysage lunaire et l'on peut constater que la végétation reprend vite le dessus, mais de manière anarchique, aux endroits qui ne sont plus exploités. Il est certain que le paysage doit être remodelé à la fois pour des questions de sécurité mais aussi pour des raisons écologiques. Ils ont pu constater la présence d'un « plan d'eau de 10 m sur 100m », visiblement apprécié des canards.

Enfin les bacs à boue présentent une surface solide qui recouvrirait un magma humide de déchets toxiques. Le tout présente un aspect solide. La végétation s'arrête au périmètre des bacs. Il n'y a aucune végétation à la surface des bacs.

 


 Vers des solutions :

 

Début septembre 2011 une réunion a eu lieu en sous préfecture en présence du maire, du député Michel Libgot, du sous-préfet et des différents acteurs dont le thème était : Bacs à Boue, Réhabilitation de la vallée de Pérotin

Au plus tard courant 2014 la SLAG cessera l'exploitation du crassier et conformément aux conventions passées la vallée sera remise en état.

Les bacs à boue ne peuvent encore aujourd'hui être recyclés néanmoins ils seront déplacés: éloignés du ruisseau et des habitations, les boues seront stockées dans un lieu totalement étanche et sécurisé.

Sur ces deux points les actions menées sur la vallée de Pérotin seront faites en concertation totale avec la municipalité. Il est d'ailleurs demandé que la commune établisse un projet de réhabilitation qui sera débattu au moment voulu avec les autorités et les différents acteurs.

Afin de construire un projet de réhabilitation cohérent, respectueux de l'environnement, la municipalité s'est engagée dans le montage d'un projet. D'ores et déjà, courant octobre 2011 une première réunion de travail a été organisée. La municipalité a fait appel aux compétences de spécialistes qu'ils soient professionnelles ou bénévoles du secteur de l'environnement. La volonté de la commune est d'inscrire le projet de réhabilitation de la vallée de Pérotin dans la démarche communautaire (Plan Paysage CCPOM) de protection et de mise en valeur de l'environnement. Un avant projet sera présenté au sous-préfet fin du premier trimestre 2012.

Préparer l'avenir :

La cessation d'activité de la SLAG est de toute évidence une opportunité unique à saisir pour revitaliser la vallée de Pérotin et donner une image attrayante de notre village dont l'atout principal est d'être situé dans un cadre de verdure.

La volonté des élus est de maintenir le caractère populaire du site de Pérotin afin qu'il demeure un espace naturel et ouvert à tous. La réhabilitation de la vallée s'inscrit dans cet esprit : lieu de promenade, lieu éducatif, exemple de réhabilitation d'un site industriel en site naturel. Tout reste à imaginer !

Les élus souhaitent également porter une attention toute particulière à la traversée du village par le Conroy : nettoyage du ruisseau, aménagement des berges.

La démarche envisagée consiste donc à construire un projet d'ensemble cohérant : village, vallée et site de Pérotin.

Conseil Départemental

logo conseil regionalRetrouvez nos infos sur le site du Conseil Départemental

Conseil Régional

Retrouvez nos infos sur le site du Conseil Régional

         Grand EST

Infos CCPOM

logo-ccpomRetrouvez nos infos sur Orne Moselle

Infos utiles

Pompiers 18
SAMU 15
Gendarmerie 17

Médigarde :
Tel: 08.20.33.20.20

Véolia
Tel: 09 69 32 95 54

GrDF sécurité gaz :
Tel: 0800.47.33.33

ENEDIS

Tel: 09.73.72.73.00

Républicain Lorrain

Correspondant

MAXANT Christian

06 62 01 87 87

Secrétariat mairie

Tel: 03.87.58.88.29

Ouvert:

lundi mardi jeudi:
9h à 12h - 14h à 17h
vendredi - 9h à12h


Fermé le mercredi journée

Fermé le vendredi après-midi

 

Medical

Keldoc

 

Météo /Circulation

meteofrance

 

 

 inforoutesmosellebon

 

 

 

 bison futé

Mairie de Moyeuvre Petite • 11 Grande Rue •  57250 MOYEUVRE PETITE (Moselle) • Tel 03 87 58 88 29 • Fax 03 87 58 56 30 • Mentions légales